femme-de-ménage-de-confiance

Comment créer une relation de confiance avec sa femme de ménage ?

La femme de ménage est une des rares personnes à qui vous allez confier votre maison et vos enfants parfois en cas d’absence. Pour cette raison, il est important d’avoir une bonne entente avec cette dernière afin d’établir un lien de confiance. Cette relation de confiance mutuelle ne s’établit pas toujours naturellement et nécessite de respecter un certain nombre de choses, certes naturelles mais que l’on peut oublier ou délaisser parfois.

Opter pour le respect mutuel

Une relation de confiance doit être basée sur un certain nombre de règles pour lui permettre de durer dans le temps. Tout d’abord, il faut le respect puisque cette aptitude donne de la valeur à la femme de ménage. En effet, parfois certaines personnes qui ont recours à ce type de service voient les employés de maison comme des personnes qui se trouvent en bas de l’échelle sociale. Ceci ne favorise pas une bonne entente entre les deux parties. Une femme qui vient travailler chez vous comme femme de ménage bénéficie de tous les mêmes droits que n’importe quel autre prestataire. À ce titre, vous lui devez respect et considération pour le service qu’elle vous fournit.

Lorsque vous traitez la femme de ménage comme votre égale, ou comme quelqu’un qui vous rend un service réel, elle est plus confiante en faisant son travail et ne ressent pas de pression inutile. Mieux, elle pourra vous accorder une relation amicale basée sur le respect et la confiance qui la rendra d’autant plus motivée donc efficace et productive.

Faire confiance à la femme de ménage

Pour mettre en place une relation de confiance, il est important de le démontrer à travers des actes concrets. Pour commencer, vous devez éviter de montrer de la méfiance envers votre employé au risque de provoquer de la frustration chez elle. Au cours de l’exécution de son travail, évitez d’être dans ses pas, laissez-lui de l’espace afin qu’elle ressente de la confiance. Ce qui ne vous empêche pas de vérifier ensuite lorsque c’est terminé, une fois qu’elle est partie ou avec elle si nécessaire.

En cas de désaccord, vous devez prendre le temps d’écouter sa version des faits avant de prendre une décision. Il est tout à fait possible qu’elle ne soit absolument pas responsable, mais du fait de son statut dans la maison, elle passe fréquemment pour la suspecte numéro 1. Si vous constatez que tout ce qui était prévu n’a pas été fait il y a peut-être une raison (cette partie a été décalée dans le temps, n’a pas pu être faite faute de matériel, n’avait pas été comprise…). Idem en cas de perte ou de casse : demandez-lui gentiment et surtout ne la considérez pas immédiatement comme coupable. Sans ça il ne pourra pas y avoir de véritable relation entre vous. Le climat deviendra plus pesant ou elle deviendra elle-même méfiante et ne pourra donc pas faire correctement son travail.

Cependant, si vous êtes en manque de confiance permanente, il est possible de placer des caméras de surveillance pour s’assurer que ce que vous lui reprochez ne vient pas d’elle ou de mieux comprendre la raison du désaccord. Ainsi que la recadrer également lorsque quelque chose ne convient pas : pensez simplement à le faire poliment et sur un mode constructif.

Donner les directives dès la prise de service

Pour avoir une bonne relation avec votre femme de ménage, il est important qu’elle sache ce qu’elle doit faire dans la maison. De la même façon, elle doit savoir ce qu’elle ne devrait pas faire. Ceci permet de mettre les limites et de partir sur de bonnes bases dès la prise de contact.

La relation que vous voulez établir avec elle doit être professionnelle et basée sur le respect ainsi que la confiance mutuelle. Pour cela, il est important de mettre un accent particulier sur ces différents aspects pour votre bien-être à toutes les deux et celui de votre maison. Cette aptitude permettra à votre employé de se sentir à son aise tout au long de son séjour chez vous. La rémunération pour son travail est aussi un facteur important pour établir une confiance.

En conclusion votre attitude est tout aussi importante que la sienne et son travail. Certes, il existe un lien de subordination entre vous deux mais employer quelqu’un ne veut pas dire se montrer autoritaire. Pensez également à ne pas dénigrer son travail, à écouter ses conseils et demandes si elle en a. Lui accorder un peu de temps et d’attention, s’intéresser à elle de temps à autres ne sera que bénéfique à tous.

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *