garde enfants impots

Peut-on déduire les frais de garde d’enfant des impôts ?

De nombreux parents décident de recourir chaque année aux services d’une assistante maternelle agréée pour assurer la garde de l’enfant, mais peu d’entre eux savent que les frais de garde d’enfant sont déductibles des impôts. Faire garder votre enfant hors de votre domicile, à la crèche, dans une garderie scolaire ou même au centre de loisirs, vous octroie en effet dorénavant la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50% des dépenses engagées au cours de l’année d’imposition pour la garde de votre enfant. Nous vous indiquons ainsi comment déduire les frais de garde de votre enfant de vos impôts.

 

Quelles sont les conditions à remplir pour déduire les frais de garde de son enfant de ses impôts ?

Pour bénéficier d’une déduction fiscale pour des frais de garde, l’enfant doit être compté à votre charge. Si vous faites garder votre enfant à votre domicile pendant votre absence, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt au titre des sommes versées pour l’emploi à domicile, à hauteur de 50% des dépenses effectives. Si vous faites garder votre enfant à l’extérieur de votre domicile, vous devez vous assurer que votre enfant est gardé par une assistante maternelle agréée ou par un établissement accueillant des enfants de moins de six ans, comme les crèches, les garderies scolaires ou les centres de loisirs. Pour bénéficier d’une déduction fiscale sur les frais de garde de votre enfant, ce dernier doit être âgé de moins de six ans le 1er janvier de l’année d’imposition. Au-delà, vous ne pourrez avoir recours au crédit d’impôt pour faire garder votre enfant. Enfin, il faut noter que seules les dépenses concernant la garde d’enfant stricto sensu sont comptabilisées pour le crédit d’impôt. Les frais de nourriture n’en font donc pas partie.

 

Quel est le plafond de la déduction fiscale pour les frais de garde d’enfant ?

Les dépenses prises en compte par l’administration fiscale sont plafonnées à 2 300 € par enfant gardé, et à 1 150 € si l’enfant est en résidence alternée ou à charge partagée. Ainsi, si vous avez 2 300 € de frais de garde à déclarer pour un enfant, le montant maximal du crédit d’impôt sera de 1 150 € par enfant à charge confié à une assistante maternelle agréée ou à une crèche. En cas de garde alternée, le plafond des dépenses prises en compte sera ainsi de 1 150 €, et le crédit d’impôt sera limité à la somme de 575 €.

 

Comment déduire les frais de garde d’enfant de ses impôts ?

Pour déduire les frais de garde de votre enfant de vos impôts, vous devez déclarer, sur votre déclaration de revenus, les sommes ouvrant droit à un crédit d’impôt.

Pour bénéficier d’une déduction fiscale sur vos frais de garde, vous devez également procéder à une justification de vos dépenses effectives. Si vous employez une assistante maternelle agréée, demandez une attestation fiscale Pajemploi auprès de l’Urssaf. Il n’est pas nécessaire de joindre vos justificatifs à votre déclaration de revenus, mais vous devez être en mesure de les fournir à l’administration fiscale à sa demande.

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize + dix =